Galette des Rois

galette des rois

Plusieurs pays, surtout en Europe, fêtent les Rois à l'Épiphanie pour célébrer l'arrivée des rois mages à Bethléem.  La tradition en France veut que l'on célèbre les Rois en famille et avec les amis en partageant la galette des Rois.  Différentes régions ont des recettes locales, mais la recette traditionnelle consiste d’un gâteau fait de pâte feuilletée fourrée de frangipane, une pâte faite d'amandes, de beurre, d’œufs et de sucre.  Dans la galette, on cache une fève et la personne qui trouve la fève dans sa part est couronnée roi ou reine pour la journée avec une couronne en papier doré.  Le roi ou la reine choisit ensuite son consort qui est aussi couronné(e).  Souvent, on demande aux plus petits enfants de se mettre sous la table et de nommer qui va recevoir la prochaine part de galette (« tirer les Rois »).  De nos jours, les pâtissiers mettent un petit santon en plastique à la place de la fève.  Dans les galettes faites à la maison, on substitue souvent un santon en céramique, et certaines familles collectionnent les santons.  

La tradition veut que ce soit le roi ou la reine qui reçoive les membres de la famille et les amis l'année suivante.

Venez célébrer les Rois en famille avec nous.  L'Alliance française de Victoria, avec la participation de la Société francophone de Victoria vous invite à célébrer cette joyeuse tradition. Prière d’apporter votre galette : nous vous invitons à faire la galette de votre choix - traditionnelle, régionale ou spéciale.  Pour ceux et celles qui désirent y participer, nous aurons un petit concours de dégustation.

Dimanche 8 janvier 2017 de 14H à 16H dans l'atrium de l'École Victor-Brodeur

Cliquez ici pour voir quelques recettes.  Il y en a beaucoup d'autres sur Internet.  Pour en voir plus, commencez par consulter www.marmiton.org.

Coût : Membres - gratuit
          Non-membres - 5.00$ (Merci d'avoir le montant exact)

Copyright © 2016 Alliance française de Victoria. All Rights Reserved.

Photo : Paris la nuit © Ministère des Affaires étrangères et européennes / Antoine Arraou